Galerie photo du poney-club de Clary

Galerie photo du poney-club de Clary

Les sens
Hiérarchie: l'établir, la maintenir
Hiérarchie: l'établir, la maintenir
La hiérarchie, une fois qu'elle est établie, évite à deux individus d'avoir à se disputer - au risque de se blesser - à chaque fois que les deux désirent accéder à la même chose (boisson difficile d'accès, aliment rare, ombre, abri du vent, partenaire sexuel...). Cependant, cette hiérarchie, il faut d'une part l'établir (période risquée physiquement), mais aussi la maintenir (période moins risquée sauf si le dominé est vraiment décidé à devenir calife à la place du Calife; cela peut aussi user moralement)...
Hiérarchie: efficacité
Hiérarchie: efficacité
Dans certaines situations, savoir par avance quel individu est celui qui nous domine, et lequel est celui qu'on domine est nécessaire. Cette hiérarchie pré-établie évite en effet un combat inutile (et potentiellement dangereux) à chaque fois qu'il y a convoitise. Elle se maintient par la vérification que le dominé cède la place au dominant dès que ce dernier le demande; voire sans que celui-ci n'ait rien à faire.
Jeux
Jeux
Les jeux sont chez les jeunes chevaux un moyen d'apprentissage des codes sociaux. La hiérarchie, les relations sexuelles, et les combats, pour être plus tard pratiqués selon les codes des chevaux, doivent s'apprendre lors des jeux. Les signaux émis par les autres, ceux à émettre pour être compris. Adultes, le jeu sert surtout à évacuer des tensions, passer le temps et, lors du jeu, à rappeler la hiérarchie.
Snapping
Snapping
Snapping, ou mâchouillement du poulain. Le poulain exécute ce geste, ce code, dès qu'il sent avoir besoin de rappeler à quel point il est encore petit, à quel point il ne faut pas lui faire de mal. Ce geste s'effectue par une mâchoire qui s'ouvre et se ferme plusieurs fois de suite, et le coin des lèvres s'arrondit alors de façon caractéristique. Il s'accompagne d'une queue plaquée, d'une encolure qui s'étire, d'un abaissement du garrot. Au plus le poulain est inquiet, au plus ces signaux sont exagérés. Ceci entraîne de façon instinctive chez l'adulte une diminution des signes et gestes agressifs. Une morsure peut ainsi devenir un pincer, voire ne pas être aboutie. Un coup de pied se transforme en un à-coup symbolique, voire en un fouaillement de queue. Les poulains en abusent petit-à-petit et profitent de leur 'immunité' pour mordiller l'étalon respecté du groupe, ou le caïd, sans cesser de mâchouiller. Ces adultes face à un snapping, se font parfois manger la laine sur le dos!