Poney-club de Clary

& Pension Al-Fort

Pourquoi les vaches lèchent-elles?
publié par

Pour qui a croisé Karité, et qui l’a approchée, il est un trait dominant chez notre vache: elle lèche.
Puis elle fait pas semblant créfieu!

La plus jolie langue du Lauragais

Des fois elle lèche du bout de la langue, ce qui est rigolo, on dirait que c’est un énorme chat qui nous fait la toilette de notre main offerte à son mufle…
Oui parce-que la langue de vache, fichtre, c’est râpeux!
Pas légèrement râpeux, non, Continuer la lecture

La lecture des animaux
publié par

Ici au poney club, nous apprenons à lire les chevaux le plus tôt possible.
Les lire, cela veut dire décoder leurs signaux corporels et en déduire les gestes à venir en fonction de leurs besoins propres (rejoindre un ami, éviter un collègue inamical, écarter un autre qui se trouve trop près à ce moment-là, s’occuper d’accéder à l’herbe ou à l’espace, demander du jeu ou de l’attention, etc.)

Ici au poney club, nous apprenons en premier lieu à ne pas poursuivre les animaux qui s’éloignent même si on en meurt d’envie.

Cependant, ces derniers temps, avec la présence ponctuelle des chiots, qui sont si craquants, je me rends compte que lire les chevaux ne permet pas de lire les chiens. Et que la notion de respect de l’animal qui s’éloigne n’est pas suffisante.
(pour ceux qui n’aiment pas lire des tartines, merci d’aller voir les vidéo plus bas Wink )
Continuer la lecture

Flash l’intrépide
publié par

Le jeune et impétueux Flash a usé bien des cordes à notre arc de la patience et de la douceur…
Le jeune et volontaire Flash a testé bien des manières de s’exprimer, y compris des façons malpolies envers nous (écrasement, arrachage de longe, non-écoute, excitation, irrespect, etc.)
Le jeune et fougueux Flash nous a montré une grande capacité d’adaptation, une phénoménale puissance d’analyse et sous ses airs de poulain un peu anxieux, un véritable sans-gène monumental!

Flash arrive à fond sans la moindre crainte Au galop dans la brume

Ses pseudo-craintes ne sont qu’éphémères, ses gestes de soumission aux autres chevaux ne sont qu’une façon de les aborder sans la moindre douceur, en violant avec énergie voire force et obstination leur espace virtuel et les codes sociaux de bienséance équine.

Dandy et Flash Sans crainte face à Petit Tonnerre

Il s’ennuyait chez lui du haut de ses six mois, et n’attendait que le moment où Continuer la lecture

Sautenlair, Dylan et Luxor
publié par

Sautenlair a vécu quelques mois avec Dylan.
Dylan ayant auparavant passé du temps auprès de Tara et Ubac qui lui avaient tenu tête gentiment mais fermement, n’avait presque plus de morsure à son actif depuis longtemps.

Les premières heures qu’il a alors passées avec Sautenlair nous ont laissé un grand espoir, Dylan s’est en effet tenu comme un gentleman. Et Sautenlair sait jouer des postérieurs correctement pour protester, ce qui nous a vraiment fait croire que…
Mais non, très rapidement, les Continuer la lecture