Poney-club de Clary

& Pension Al-Fort

Que peut apporter l’Ecole de Légèreté 1?
publié par

Que peut apporter l’Ecole de Légèreté?

Par exemple, aujourd’hui, prenons le cas des chevaux qui cherchent à passer au-dessus de la main.

Au dessus en arrière de la main
(photo issue de facebook; nous nous intéressons donc au deuxième cas)

Cela veut dire que le cheval lève sa tête au point que sa bouche est alors située plus haut que là où nous tenons nos mains.
Malgré votre bonne main et votre fixité impeccable, ce genre-là de chevaux arrive parfois à mettre un grand coup de tête vers le haut. Surprenant non? Que vous propose l’Ecole de Légèreté?

Vous apprendre à faire étendre leur encolure et à chercher le contact (donc à ne plus le fuir ni se battre contre).
Sans enrênement.
Sans brutalité.
Sans cacher les moments où le cheval proteste par une muserolle serrée.
Sans mensonge: il faudra travailler.
Juste avec une action de nos mains.
Vous savez, les fameuses mains hautes, tant décriées Wink

Ces mains hautes qui ont le tort:
– de ne pas être figées là où la mode leur dit de rester
– de mettre les enrênements au placard
– de coûter moins cher en matériel sommes toutes (aucun mors compliqué, pas de muserolle, pas de ficelles autres que les rênes normales)
– et de réussir là où lesdits enrênements, mors-trop-tendance, au final, échouent.
Ces mains qui reprendront leur place, alignées entre coude et bouche du cheval (mais vivantes, expressives, et non bloquées dans nos cuisses), seulement le jour où le cheval en cours d’éducation ne pensera plus à remonter en permanence sa tête.

Etendre l’encolure… Continuer la lecture

Une instructrice de l’École de Légèreté toute neuve !
publié par

À moins que vous n’ayez vécu dans une grotte isolée sans wifi durant ces dernières semaines, vous savez que votre monitrice préférée passait, ce jour, la dernière partie de examen de l’École de Légèreté (niveau 1) devant M. Philippe Karl. Je sais que vous n’en pouvez plus mais, aussi je ne ferai pas perdurer le suspens plus longtemps : Ghislaine a réussi son épreuve de « pédagogie avec un élève inconnu » et est donc tout fraîchement diplômée.
Et une nouvelle instructrice, une !

Les joies et colères de Lune
publié par

Lune a énormément progressé depuis son arrivée.

Lune était une jument angoissée et tétanisée par la peur.
Elle ne comprenait pas comment elle devait se comporter avec nous et encore moins nos gestes envers elle. Oui, c’est un peu gênant.
Les premiers jours, voire les deux premières semaines, elle manifestait trouille, tétanie et violence.
A part ne rien regarder ni sentir ni goûter, et rester la nuque haute, yeux écarquillés d’angoisse et l’encolure dure, il ne sortait rien de cette jument. Plus le moindre neurone accessible, rien.
Elle avait appris à se couper du monde extérieur, se couper de son propre corps, et si l’extérieur venait à elle (bruit, mouvement, contact), c’était tétanie, ou fuite violente ou rejet par opposition physique désespérée.
A présent, elle est redevenue celle qu’elle devait être: une jument un peu plus inquiète que la moyenne mais sans gravité, et aussi, une jument inexpérimentée.

Du coup, Lune commence à s’exprimer.
Et elle fait des choses que l’on n’aurait pas pu imaginer.
Continuer la lecture

Vitamine-la-grise a fini son séjour
publié par

Vitamine et sa propriétaire ont fait un séjour d’environ 15 jours au club.
Vitamine est repartie ce midi.

Vitamine et Panama

Vitamine est une jument douce, vive et pleine de bonne volonté. Elle a acquis quelques défauts de comportement, comme refuser d’avancer ou se mettre debout pour faire demi-tour, etc. mais malgré ces défenses, il n’y a pas une once de méchanceté qui transparait dans ses gestes.

Sa propriétaire, Julie, a bien pris le temps nécessaire pour comprendre comment se servir de ses mains. Pour cela, elle a aussi dû enseigner à Vitamine comment répondre à telle ou telle action de main. Continuer la lecture

Séjour de Vitamine-la-grise
publié par

Une Vitamine, pas pie-noire du tout contrairement à ce que son nom indique pourtant, est arrivée au club pour une semaine à quinze jours de pension-travail.
Cette Vitamine-là est une grande ponette toute jolie, grise, et elle aussi très sensible.
(merci à la propriétaire de Magie et Babylone pour la vidéo!)
Continuer la lecture