Poney-club de Clary

& Pension Al-Fort

Un stage avec Arlette-Christine Agassis
publié par

Durant trois jours de stage, il s’en passe des choses…
Que pourrais-je vous résumer de ce qui s’est passé?
J’ai déjà tant oublié de choses…

Il y a été question en permanence de toile de fond, de mouvements du bon sens, que vous découvrirez en participant à ses stages si cela vous intéresse.

Phénomène 1…
Nous étions divers cavaliers de divers horizons avec chacun notre besoin égocentré d’aide, forcément.
Arlette a réussi à nous mettre en communion de recherche d’amélioration pour chacun, ôtant cette barrière d’egocentrage (si… je suis monitrice, j’invente les mots qui me sont utiles si je veux!).
Que la physique quantique, c’est chouette et à considérer dans la relation au cheval.
Qu’on peut en déduire pas mal de choses rien qu’en lisant cela.
Continuer la lecture

Dahouk et ses évolutions
publié par

Arrivée en début de mois pour continuer à apprendre, comprendre le langage des humains, nos attentes, et les réponses à envisager dans divers types de situations, Dahouk prend son rôle le plus simplement du monde.

Elle visite volontiers presque tout ce qu’on lui propose d’aller flairer, elle propose parfois de son propre chef d’aller explorer ce qui lui parait suspect.
Continuer la lecture

Bambou ou la dualité émotionnelle
publié par

Lorsque Bambou a été présenté devant le camion sensé le ramener à sa Normandie natale Strasbourg, il y a quelques temps, il a hésité.
Mené par sa propriétaire, il a marqué tous les signes de bonne volonté et de confiance.
Il a mis du temps à se décider.
Vraiment.
Régressant et se ravisant dès qu’elle tirait sur la longe, se reconcentrant et faisant des efforts quand elle le sollicitait sans action sur la longe.
Il a progressé, progressé…
Et puis il est entré.
Mais il n’était pas prêt à subir cela, cet intérieur de camion (pourtant, super camion, etc.): tremblant, terrorisé, il est ressorti sans que quiconque s’y oppose.
Continuer la lecture

Hécatombe
publié par

[Edit: Le froid semble être l’explication la plus cohérente quant à ces décès soudains et de masse… Frown ]

Le nid de l’écurie a connu une hécatombe en quelques heures de temps hier matin.

Voici que les hirondeaux du nid de l’étable, bien nourris par leurs parents, bien vifs hier soir, sont morts ou mourants en quelques heures seulement ce matin.

Deux possibilités me viennent à l’esprit: Continuer la lecture