Poney-club de Clary

& Pension Al-Fort

Que peut apporter l’Ecole de Légèreté 1?
publié par

Que peut apporter l’Ecole de Légèreté?

Par exemple, aujourd’hui, prenons le cas des chevaux qui cherchent à passer au-dessus de la main.

Au dessus en arrière de la main
(photo issue de facebook; nous nous intéressons donc au deuxième cas)

Cela veut dire que le cheval lève sa tête au point que sa bouche est alors située plus haut que là où nous tenons nos mains.
Malgré votre bonne main et votre fixité impeccable, ce genre-là de chevaux arrive parfois à mettre un grand coup de tête vers le haut. Surprenant non? Que vous propose l’Ecole de Légèreté?

Vous apprendre à faire étendre leur encolure et à chercher le contact (donc à ne plus le fuir ni se battre contre).
Sans enrênement.
Sans brutalité.
Sans cacher les moments où le cheval proteste par une muserolle serrée.
Sans mensonge: il faudra travailler.
Juste avec une action de nos mains.
Vous savez, les fameuses mains hautes, tant décriées Wink

Ces mains hautes qui ont le tort:
– de ne pas être figées là où la mode leur dit de rester
– de mettre les enrênements au placard
– de coûter moins cher en matériel sommes toutes (aucun mors compliqué, pas de muserolle, pas de ficelles autres que les rênes normales)
– et de réussir là où lesdits enrênements, mors-trop-tendance, au final, échouent.
Ces mains qui reprendront leur place, alignées entre coude et bouche du cheval (mais vivantes, expressives, et non bloquées dans nos cuisses), seulement le jour où le cheval en cours d’éducation ne pensera plus à remonter en permanence sa tête.

Etendre l’encolure… Continuer la lecture

Une instructrice de l’École de Légèreté toute neuve !
publié par

À moins que vous n’ayez vécu dans une grotte isolée sans wifi durant ces dernières semaines, vous savez que votre monitrice préférée passait, ce jour, la dernière partie de examen de l’École de Légèreté (niveau 1) devant M. Philippe Karl. Je sais que vous n’en pouvez plus mais, aussi je ne ferai pas perdurer le suspens plus longtemps : Ghislaine a réussi son épreuve de « pédagogie avec un élève inconnu » et est donc tout fraîchement diplômée.
Et une nouvelle instructrice, une !

Une chevauchée pour le climat…
publié par

900km, en trente étapes.

Départ: Ariège.
Arrivée: Paris.

Objectif: arriver pour la Conférence des Parties (CoP), et montrer que les citoyens (et cavaliers donc) s’intéressent au problème et attendent plus que des paroles.

Le poney club de Clary a accueilli cette Chevauchée pour le Climat, le temps d’une nuit.

Voici leur vision de leur passage au club.
En positif Smile
En négatif Smile

Bon courage, bonne continuation, merci de vous lancer dans ce genre d’aventure pour le bien de nous tous!

La pesée des chevaux: les résultats
publié par

Après une balade au pas que nous pourrions qualifier d’idéale, en raison du climat, de l’ambiance, du comportement des chevaux (dont certains ne se connaissaient pas) et des paysages, nous sommes arrivés sains et saufs à Beauville.

Pause mms

Nous avons attaché les chevaux aux arbres, les avons dessellés, vérifié leur intégrité et leur avons proposé de l’eau
Nous avons été rejoints par les membres de diverses familles (merci les membres! cela était agréable de vous voir arriver!) Smile

Et zou, Continuer la lecture

Démonstration de TREC à Cheval Roi
publié par

Au salon du cheval de Toulouse, Andrea (sur Qavale) et Charlène (sur Opium), en compagnie de Sandy et Mallory, ont participé à la démonstration de TREC en enchainant en parcours de PTV.
Cela s’est déroulé dimanche dernier, une fois en début d’après-midi et une fois en fin d’après-midi.

Sabrina a joué les photographes et, si vous avez un compte facedebouc, voici le résultat!

Photos de l’Ecole de Légèreté en démo en France
publié par

A chaque fois le bonheur de présenter un tel travail qui est un peu aux antipodes de ce qui est généralement enseigné.
A chaque fois le bonheur de le présenter ensemble, avec
tel cheval qui marchait avant comme une chèvre et offre à présent un pas de roi,
tel cheval dont la race est destinée au loisir et qui se montre désormais tel un Apollon,
tel autre qui paniquait sans cesse dès qu’on le rassemblait et qui maintenant se relâche et se laisse (presque) toujours diriger et rassembler dans la décontraction,
et ma jument, la plus belle, la plus gentille, la plus merveilleuse, la plus intelligente, que les pro ne regardaient même pas tellement elle est quelconque voire physiquement assez éloignée du cheval qui peut se rassembler, cette jument qui est elle aussi au pas d’école, au piaffer, etc.
Oh la belle revanche pour nous, le cadeau merveilleux que cette équitation nous offre, oh le bel espoir pour tous les cavaliers lambda ayant un cheval lambda, ou stressé, ou aux allures quelconques…

Voici donc nos chevaux (nos compagnons de vie, nos héros) présentant un condensé du travail de l’Ecole de Légèreté, avec une telle facilité que les spectateurs ne voient même pas à quel point ils étaient mal partis, cinq ans en arrière, pour exécuter un jour de telles figures!

Lors de l’équirando 2015 (faire circuler les photos en cliquant sur la flèche qui n’apparait que si vous placez la souris sur la photo; idem pour les liens ci-dessous)
Lors de Cheval Roi au salon de Toulouse, par Aurélie Letellier.

Pour ceux qui ont un compte facedebouc, vous pouvez aller voir ici aussi.
Continuer la lecture