Poney-club de Clary

& Pension Al-Fort

Sautenlair, Dylan et Luxor
publié par

Sautenlair a vécu quelques mois avec Dylan.
Dylan ayant auparavant passé du temps auprès de Tara et Ubac qui lui avaient tenu tête gentiment mais fermement, n’avait presque plus de morsure à son actif depuis longtemps.

Les premières heures qu’il a alors passées avec Sautenlair nous ont laissé un grand espoir, Dylan s’est en effet tenu comme un gentleman. Et Sautenlair sait jouer des postérieurs correctement pour protester, ce qui nous a vraiment fait croire que…
Mais non, très rapidement, les coups de dents ont valsé, Sautenlair se faisait poursuivre et mordre, des bouts de peau ont disparu par étapes sur le joli corps de notre retraitée… Le dos, la croupe, les joues, l’encolure, les côtes… rien ne lui a été épargné, un vrai patchwork. Oh, pas tous les jours, la belle est leste et habile, elle a souvent réchappé aux mâchoires impitoyables, mais quand même!

Sautenlair, elle, est restée invariablement amoureuse du beau gosse maltraitant. Dès qu’il sortait du paddock, elle était malheureuse comme les pierres et l’appelait sans cesse… Nous avons même tenté de la cloitrer dans un petit paddock à l’intérieur de leur grand paddock pour qu’elle puisse rester parfois tranquille… Pas moyen, elle a systématiquement sauté la clôture pour rejoindre le bellâtre à 20m de là…

Dylan a même fini par prendre un malin plaisir à la faire courir inlassablement pour pouvoir lui-même bouger, sauter, accélérer, pirouetter, etc. Quand il la poursuivait de trop près, elle sautait une clôture intermédiaire pour échapper à ses dents tandis que lui freinait des quatre sabots pour ne pas finir électrifié! Trop trop forte la Sautenlair!

L’arrivée de Luxor nous a décidé au changement de compagnon pour Sautenlair.

Dylan est reparti vivre auprès de Tara qu’il respecte patiemment…

Et Luxor, une dizaine de jours après avoir été déferré, a intégré le paddock de Sautenlair.

Oh si vous aviez vu ça! La colère et la déprime de Sautenlair!
D’une part, Sautenlair était furieuse d’avoir un inconnu insipide et trop gentil si près d’elle, et elle n’a eu de cesse de lui galoper ventre à terre dessus pour l’intimider, toutes dents dehors, et tous postérieurs volants… en vain. Luxor s’est laissé vaguement impressionner un jour ou deux mais a vite compris que ce n’était que du bluff.
Cela n’a pas empêché la belle de lui fondre dessus tels le lynx ou le rapace, obstinément encore plusieurs jours de suite…
D’autre part, Sautenlair avait vécu quelques temps avec Altaïr, qui habite désormais dans le paddock voisin. Alors elle s’est obstinément mise en face de lui et des autres de ce paddock, qu’elle considère comme des compagnons (Papillon, Sisco, Altaïr).

Le tableau était le suivant: Sautenlair le nez dans la clôture de séparation, regardant les trois mâââles d’à côté. Refusant d’aller manger, ou alors en chassant vertement Luxor jusque tout en bas du paddock. Puis retournant tristement se mettre face à sa clôture de ses vrais amis.
Parallèlement, Sisco est rentré dans une rage noire: une fois Dylan disparu, Sautenlair aurait dû lui revenir de droit! C’est lui le dominant, c’est lui le macho des lieux, c’est lui qui la guette depuis des mois… Si vous aviez vu sa hargne à arpenter les clôtures, à galoper comme s’il allait tout traverser et pulvériser Luxor, ou emmener Sautenlair au loin! Tant de démonstrations de puissance et de détermination a achevé Sautenlair: ses hommes, ils étaient là, à côté, mais pas dans son propre paddock!

Une fois, Sautenlair a été retrouvée en liberté. A un endroit du paddock, on a trouvé les clôtures détendues et un piquet cassé (tiens, elle saute un peu moins bien, non?). Luxor, lui, ne savait pas trop quoi faire de ces clôtures abîmées et les regardait, se demandant quand même comment les franchir… Une autre fois, mise volontairement en liberté par sa propriétaire, Sautenlair s’est très rapidement désintéressée de l’herbe et a foncé rejoindre Dylan… exprimant clairement ce qu’elle pensait de nos idées farfelues en matière de couples.

Ces derniers jours, Luxor a fini par ne plus bouger d’un poil lors des charges furieuses de Sautenlair, se contentant de plaquer les oreilles avec application et le regard bien dur. Parfois, il lui concédait un pas de côté, mais pas plus. Sautenlair se contente, de guerre lasse, de juste manifester le plus grand désaccord en sa présence. Mais elle reste moins près des voisins. Elle accepte Luxor bien plus près d’elle sans rien dire, ou pas longtemps.

Et depuis deux jours… Sautenlair est en chaleurs (ça veut dire que son corps est prêt à fabriquer un bébé)! Merveille de la nature! Bien entendu, c’est assez incohérent, des chaleurs aussi fortes en milieu d’automne: les jours raccourcissent, etc. Mais voilà, toutes ces contrariétés ont décuplé ses instincts primitifs, ont chamboulé sa physiologie, et voilà la belle qui charme le paisible Luxor, qui le colle, qui s’enroule autour de lui, qui le flaire avec délicatesse, avec ce regard magnifiquement empreint d’amour…

Smile
Ouf!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquer pour insérer une émoticone

SmileBig SmileGrinLaughFrownBig FrownCryNeutralWinkKissRazzChicCoolAngryReally AngryConfusedQuestionThinkingPainShockYesNoLOLSillyBeautyLashesCuteShyBlushKissedIn LoveDroolGiggleSnickerHeh!SmirkWiltWeepIDKStruggleSide FrownDazedHypnotizedSweatEek!Roll EyesSarcasmDisdainSmugMoney MouthFoot in MouthShut MouthQuietShameBeat UpMeanEvil GrinGrit TeethShoutPissed OffReally PissedMad RazzDrunken RazzSickYawnSleepyDanceClapJumpHandshakeHigh FiveHug LeftHug RightKiss BlowKissingByeGo AwayCall MeOn the PhoneSecretMeetingWavingStopTime OutTalk to the HandLoserLyingDOH!Fingers CrossedWaitingSuspenseTremblePrayWorshipStarvingEatVictoryCurse