Poney-club de Clary

& Pension Al-Fort

Les hipposandales d’Eclipse
publié par

Ces chaussures, c’est tout un poème…

D’une part, trouver la bonne taille a été, comment dire? un poil galère… vu qu’Eclipse ne venait pas juste d’être déferrée et que sa corne avait été rognée par l’usure – ah, quelle jument rustique à la corne trop facilement arasée! – la taille, extrêmement bien mesurée au pied à coulisse, de ses sabots n’était du coup pas sa taille. :neutral:

Bon. Admettons que j’aurais dû me décider plus tôt au lieu d’attendre que vraiment vraiment, cette jument ne se débrouillait pas d’elle-même sans fers (la pauvre, ferrée dix ans et mise pied nu du jour au lendemain un peu sur un coup de tête, c’était vache). J’aurais eu sans doute moins de problèmes…

La paire reçue est flambant neuve, magnifique, et je suis toute excitée à l’idée d’essayer ce nouveau joujou… Mais voilà : le pied d’Eclipse semble déborder en glomes de façon prodigieuse alors que le sabot, lui, rentre à l’aise au fond de la chaussure. :???: Et j’ai transpiré pour la lui mettre avec un pied enveloppé de plastique (ne jamais essayer une chaussure directement à nu, ni posée sur le sol brut, elle ne pourra être échangée que si elle est parfaitement neuve, sans trace de poussière, terre, rayure, poil, etc.) avec ma gaucherie de débutante…

Les tractations sont allées bon train avec SOS Sabots (dont la gentillesse et la compétence furent remarquables), mais finalement, je décide de garder cette paire pour les postérieurs et d’en commander une deuxième plus grande pour les antérieurs (vous n’êtes pas non plus obligés d’en déduire qu’ils sont bons commerciaux :wink: ).

Bingo, ça marche. Eclipse, rebaptisée Robocop pour l’occasion (faut entendre le boucan que ça fait, quatre chaussures sous un seul cheval!), ne marque qu’un temps d’hésitation au démarrage et accepte ces nouvelles protections comme les autres (guêtres, etc.), après tout, cela n’est pas pire. :smile:

Quelques essais plus tard, il ne me faut pas plus de dix minutes pour enfiler les quatre Old Macs G2, nettoyage et voire petit coup de râpe des pieds compris (bah, juste parce-que je n’aime pas voir les éclats de corne rayer la chaussure, c’est tout). Bon, certes, ce n’est pas rien, mais ce n’est pas la mer à boire, et franchement, ça s’enfile avec une facilité déconcertante.

Avec ces chaussures, nous ne nous préoccupons plus du terrain de promenade, c’est tout comme si elle avait des fers. En revanche, je manque d’expérience et je ne sais pas à quel point le bitume est néfaste dans l’usure de la semelle, donc je cherche les bas-côtés – mais c’était déjà le cas du temps des fers, afin de moins solliciter les articulations de la jument, donc…

Les Old Macs G2 m’ont accompagnée dans beaucoup d’aventures, mais aussi dans trois mésaventures:

– La première: ma douce et délicate Eclipse chaussée de ses escarpins, et lâchée dans la carrière (sol dur pour la petite histoire) pour effectuer un travail en liberté, s’est trouvé soudainement des ailes (si, ça lui arrive parfois) et a démarré comme un boulet de canon, enchainant coups de cul, sauts de mouton, accélérations puissantes… et lors d’une accélération monumentale en plein virage (si, une carrière a plein de virages, c’est nul), j’ai vu une hipposandale postérieure s’envoler vers la cime des arbres qui jouxtent la carrière… :shock:

Boooonnnn…. Siffler la jument (parce-que c’est comme avec Jolly Jumper, on siffle, elle arrive) pour qu’elle ne s’abîme pas le pied sur le sol à courir comme une dératée sans sa Rangers, et vérifier l’état de l’autre chaussure encore en place (qui avait dû subir la même pression). Argh… :cry: Ma pauvre Old Macs G2 en place mais toute de travers et dépecée sur un flanc! J’ai regardé Eclipse et lui ai perfidement lancé un « Le coup de cul à mille francs, Louloute… maman n’est pas contente! » Et que je vais me chercher la première hipposandale qui avait valsé dans les bois… Ouf, celle-là n’a rien, et j’ai appris à mieux les serrer avant de mettre la grosse en liberté.

Depuis, elle est montée avec trois godillots en bon état et un décousu sur un côté, et ça tient très bien quand même sans géner en rien la locomotion! :cool:

– La deuxième : nous trottions allègrement dans un village Eclipse et moi pour remonter la file de poneys montés que nous étions censées mener (mais n’écoutant que notre courage, nous avions préalablement affronté un terrible colley – genre Lassie – qui aboyait aux jarrets du troupeau, et l’avions rabattu dans son jardin). Et là, un changement de direction, une jument qui regardait ailleurs :???: , et qui répond deux secondes plus tard que ma demande, du coup, elle vire fort à droite pour rattraper le tournant que je lui proposais à l’origine, elle vire vraiment trop fort! nous sommes au bon trot, l’antérieur droit dévisse sous elle, zzziiiip :shock: elle aterrit épaule droite au sol en premier et glisse sur presque un mètre tandis que je suis projetée au loin. Il lui manque autant de peau et de chair sur son épaule que moi sur les genoux… mais elle ne boitera pas tandis que moi… Allez hop, visite chez l’ostéo pour les deux!

La leçon à en tirer: avec fers ou hipposandales, le bitume, ça craint! et ça fait mal…:wink:

– La troisième : un jour où j’ai voulu travailler un peu fort Eclipse (qui se passe à présent parfois des hipposandales – pour des séances brèves ou balades cool), je l’ai chaussée et ai bossé bien 45mn… Trois allures, allongements, raccourcissements, mouvements de côté en tous genres, passage… Mais ses pieds n’étaient plus préparés à subir les frottements, et quand j’ai ôté les hipposandales, il y avait un point de lymphe en talons sur la couronne… :sad: Ah, nos chevaux, ces êtres qui subissent tout sans rien dire… Bon, bref, je ne suis pas encore une pro de la chaussure équine…

Mais je tiens encore bon, je continue sans céder à la facilité du fer, les pieds d’Eclipse sont tellement plus jolis à présent, tellement plus ‘vivants’, les lacunes moins profondes, la fourchette plus large… Des fois, c’est pas facile, il faut le reconnaitre, de toujours bien préparer les pieds aux frottements du travail ou de la balade, mais allez!, c’est pour elle… :smile:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cliquer pour insérer une émoticone

SmileBig SmileGrinLaughFrownBig FrownCryNeutralWinkKissRazzChicCoolAngryReally AngryConfusedQuestionThinkingPainShockYesNoLOLSillyBeautyLashesCuteShyBlushKissedIn LoveDroolGiggleSnickerHeh!SmirkWiltWeepIDKStruggleSide FrownDazedHypnotizedSweatEek!Roll EyesSarcasmDisdainSmugMoney MouthFoot in MouthShut MouthQuietShameBeat UpMeanEvil GrinGrit TeethShoutPissed OffReally PissedMad RazzDrunken RazzSickYawnSleepyDanceClapJumpHandshakeHigh FiveHug LeftHug RightKiss BlowKissingByeGo AwayCall MeOn the PhoneSecretMeetingWavingStopTime OutTalk to the HandLoserLyingDOH!Fingers CrossedWaitingSuspenseTremblePrayWorshipStarvingEatVictoryCurse